Recrutement

La Compagnie de Lacorne est toujours à la recherche de nouveaux membres.  Cela dit, la compagnie n’est pas pour tous. Pour voir si notre façon de reconstituer le passé vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur nos standards ici. Et pour vous donner une idée d’une journée typique dans la compagnie, nous avons produit ce petit film :

Ces deux prochains films montrent les deux types de bataille auxquelles nous participons : la bataille en ligne (à l’européenne) et la bataille de partis (la petite guerre).

Et finalement, quelques-uns de nos membres partagent leurs meilleurs souvenirs de reconstitution avec la compagnie :

 

Comment se joindre à la Compagnie de Lacorne

Gracieuseté de Parcs Canada, Fort Chambly, 2011.

La personne intéressée à joindre  les rangs de la Compagnie de Lacorne, est d’abord rencontrée par un comité de sélection qui recommandera ou non sa candidature au conseil d’administration. Le candidat doit répondre aux conditions suivantes:

  1.  Avoir 18 ans révolus au moment de la présentation de la candidature
  2. Vouloir personnifier un soldat des troupes coloniales en poste en Nouvelle-France au 18e siècle
  3.  Accepter de travailler gratuitement à la poursuite des buts de la compagnie
  4.  Satisfaire à toutes autres conditions que peut décréter le CA par voie de règlement formel ou coutumier.

Après l’acceptation de sa candidature, le requérant reçoit le statut de soldat de recrue et se voit assigné un parrain qui le guidera dans ses démarches pour acquérir son uniforme et tout ce dont il aura besoin. On lui remettra aussi un guide très élaboré portant sur le matériel à acquérir et sur la vie de la compagnie en général.

Il est sage de compter une période minimale de trois mois avant l’école du soldat pour demander son admission dans la compagnie, car les recrues doivent préalablement avoir fait l’école du soldat pour participer aux activités. L’école du soldat a lieu en mai de chaque année, sur un site historique du Québec.

Durant cette école, les recrues apprendront les manœuvres et tactiques militaires utilisées par la compagnie lors de ses activités, les techniques pour bien entretenir leurs armes et l’occasion de fraterniser et créer des liens avec les gens de la compagnie. Le but de l’école est de s’assurer que les membres peuvent manœuvrer et tirer dans une bataille en toute sécurité.

S’équiper

Chaque membre de la Compagnie de Lacorne est tenu d’acquérir à ses frais son uniforme et son équipement de soldat.

La base de l’uniforme est une chemise, une paire de culottes, une paire de bas, une paire de souliers, une veste, un tricorne, le ceinturon et le gargoussier. Ensemble, cela coûte environ 650 $. Certaines pièces sont achetables en ligne, d’autres doivent être faites sur mesure. La compagnie s’attend à ce qu’un membre achète éventuellement le justaucorps (manteau gris) aussi, qui coûte à peu près 400 $. Il y a d’autres pièces qui sont utiles (guêtres, mitasses, tuque ou bonnet, capot ou volant, mocassins, etc.) mais disons qu’ils ne sont pas strictement nécessaires au début.

Le prix du fusil varie selon le modèle (plusieurs sont acceptables pour des troupes de la Marine de notre époque) et si on l’achète neuf ou usagé. Si on inclut le prix de la courroie de cuir, la baïonnette et d’autres morceaux d’équipement, on peut payer entre 800 et 1500 $. Bien sûr, il faut ensuite acheter de la poudre noire, à environ 25 $ la livre, si on veut tirer.

Une tente n’est pas strictement obligatoire; certains de nos membres partagent les leurs avec ceux qui n’en ont pas. Cela dit, une tente coûte entre 350 et 700 $, dépendant de vos besoins.

Donc, il faut prévoir une dépense totale d’environ 3000 $ dans les premières années de reconstitution. Cela dit, la compagnie est en mesure d’apporter une assistance appréciable au soldat de recrue lors de sa première année d’activités.

Participation

La compagnie s’attend à ce que les membres fassent un effort pour participer à un maximum d’activités. La seule qui est strictement obligatoire est notre école du soldat, qui a lieu annuellement en fin mai. Beaucoup d’activités ont lieu aux États-Unis, donc tous les membres doivent être capables de traverser la frontière sans complication. Le covoiturage est souvent pratiqué par les membres de la compagnie.

 

Si vous êtes intéressés à faire partie d’un groupe dynamique qui fait revivre l’histoire militaire de la Nouvelle-France, n’hésitez pas à nous contacter.